CHRISTOPHE CLEBARD

BELGIQUE


"Italien, francophone et doué d’un accent belge, l’élocution de Christophe Clébard n’a rien à envier au slovaque. Une cohérence qui prévaut tant pour sa personne que pour sa musique : un monticule bancal, qui s’apparente tantôt en une série de déflagrations tantôt en un amoncellement de nappes entaillé d’un flot de paroles dont on ne distingue rien. Si ce n’est des bribes de mots qu’il éructe avec l’acharnement d’un prédicateur sous captagon. S’appuyant sur l’intonation amplifiée d’un micro saturé, d’une boîte à rythme pétée et d’un mille feuilles synthétique, ses performances absorbent l’audition pour la recracher dans un univers où plus rien n’a de sens, si ce n’est « qu’on va crever ». Une punchline qu’il scande loin de la noirceur clichée du dark wave, puisque chez lui la mort est jubilatoire, colorée, avec la faucheuse comme tenancière du bordel. Un bordel bien ancré dans sa tête qui tangue au grès de l’enthousiasme de débauches sans lendemain, du vide qui s’ensuit et du souvenir brumeux de son éducation chrétienne"
Mabrouk Hosni Ibn Aleya pour Mauvais Magazine


Labels : Syndicat des Scorpions / Les Albums Claus 
Style : Synth Punk

Contact : maxime@piloriprod.com